Une année sous le signe du lapin

Si l’on vous dit animal, lanterne, biscuit de la chance ou encore Asie, vous pensez au… nouvel an chinois ! Cette année, l’événement a lieu le 22 janvier, et annoncera le début d’une année sous le signe du lapin. Alors direction l’empire céleste pour en connaître davantage à propos de cette tradition.

Une année lunaire ?

Traditionnellement, chaque année en Chine débute par le nouvel an lunaire, et cela depuis plus de 4 000 ans. La célébration du nouvel an fut créée par des légendes anciennes. Un monstre tel un dragon aurait vécu en Chine, et détruisait à chaque nouvelle année les villages. Les populations étaient alors contraintes de s’enfuir dans les montagnes pour éviter les catastrophes.

Mais un jour, un sage à la barbe blanche aurait réussi à exterminer l’animal à coup de pierres, et par conséquent à ramener paix et sérénité au sein des villages. La tradition de cette célébration de la nouvelle année a donc perduré dans le temps. Hormis la Chine, le nouvel an chinois se célèbre également en Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, Vietnam, Singapour, Indonésie, Malaisie, Philippines et Brunei.

Évidemment, les populations chinoises expatriées fêtent également cet événement en se regroupant en famille ou amis dans les différents lieux des grandes villes, comme Chinatown à Londres et New York, ou dans le 13e arrondissement parisien, et les festivités y sont toutes aussi grandioses.

Lanternes rouges, Chinatown Londres – ©Lucie Boulanger

C’est vrai que si l’on compare avec notre calendrier grégorien, le leur fonctionne de manière lunaire et possède des dates décalées des nôtres. Par exemple, le 30 décembre chez eux correspond au 21 janvier chez nous, ou encore le 1er janvier chez eux sera, chez nous, le 22 janvier.

Quatre dates sont essentielles dans cet événement :

  • Petite année, étant presque la fin d’année, le 24 décembre
  • Le réveillon, le 30 décembre
  • Le nouvel an, le premier janvier
  • La fête des lanternes, très importante chez le peuple asiatique le 15 janvier

Toutes les dates sont donc décalées d’environ une vingtaine de jours par rapport à nous, en Occident. Aussi, leurs traditions sont fondées sur leurs croyances, c’est ainsi que l’année est symbolisée par un animal, en l’occurrence cette année le lapin d’eau, apportant prospérité à l’année en cours.

Traditions et activités

En Chine chaque année est définie par un animal et un élément. Il y a 12 animaux : Rat, Buffle, Tigre, Lapin, Dragon, Serpent, Cheval, Chèvre, Singe, Coq, Chien, Cochon. Et 5 éléments : Bois, Feu, Terre, Métal, Eau.

Ainsi, en fonction de votre année de naissance, cela définira votre signe astrologique chinois. Et chaque signe a sa propre signification. Cette année on célèbre donc les lapins d’eau. Prudent, vigilant, adroit et intelligent, il est également très angoissé. Il est symbole de longévité, paix et prospérité.

Roue des éléments et leurs signes

Afin de célébrer le nouvel an comme il se doit, 4 étapes sont cruciales :

La première consiste à décorer les maisons ou les villes avec des éléments de décoration rouges, représentant la chance et le bonheur ; telles les lanternes ou banderoles. Bien sûr ces dernières sont souvent à l’effigie de l’animal assigné à cette nouvelle année.

La deuxième est bien évidemment le dîner en famille, et l’explosion de pétards et feux d’artifices qui illumineront le ciel à minuit lors du passage à la nouvelle année. Ce premier jour de l’année doit être placé sous le signe de la chance. C’est pour cela que les aliments y étants dégustés sont des mets portes bonheur, et possède tous une signification bien précise.

  • Poisson : accroissement de la prospérité
  • Raviolis chinois : grande richesse
  • Gâteau de riz gluant : un revenu ou une position plus élevé
 Nouilles bouillon – ©Lucie Boulanger

La troisième tradition est l’ouverture des enveloppes rouges. En effet, chaque membre de la famille s’échange une enveloppe rouge, portant bonheur par sa couleur, remplie d’argent. De nos jours, elles peuvent également être envoyées et reçues par voie électronique. Même au sein des entreprises, les petits paquets rouges s’échangent.

Enveloppes rouges

Enfin, la quatrième n’est autre que la danse du dragon et du lion. Et oui ! Un peu partout en ville de nombreuses troupes célèbreront ce dernier jour de l’année, vêtues de majestueux costumes et dansants en rythme sur des musiques aux sons des percussions.

Témoignages et recettes

Afin de comprendre et vivre encore mieux cette tradition asiatique, la rédac’ est partie à la rencontre de Cécile, jeune Chinoise affectionnant tout particulièrement ce moment de l’année.

Comment se déroule le nouvel an dans ta famille? 
Nous partageons un repas entre famille avec des plats porte bonheur, et depuis que je suis en France, j’assiste au défilé dans le 13e et partage le repas avec des amis.

Quel moment ou tradition préfères-tu ?
Ce que j’aime par dessus tout, c’est quand nous mettons tous la main à la pâte pour envelopper les raviolis et que l’on riait sur la façon de chacun qui les confectionnait différemment.

Quel est ton meilleur souvenir ?
Celui d’il y a 2 ans, lors du repas du nouvel an chinois, mon copain avait préparé des plats porte bonheur, et cela m’a rappelé mes repas que je partageais en famille, car sinon depuis que je vis en France j’opte plus pour une fondue.

Un plat favori ?
Les raviolis, c’est mignon et je peux en manger toute l’année !

Afin de vous permettre de fêter ce moment comme il se doit, la rédac’ vous a dénicher l’une des recettes traditionnelles :

Êtes-vous prêt·es à relever le défi ? 


Cet article vous a plu ? Vous aimez le cerf volant ? Suivez nos réseaux ou faites un don !