La féerie des marchés de Noël en Europe 

En décembre, l’une des sorties les plus attendues et magiques reste forcément les marchés de Noël. Que vous habitiez une capitale, grande ville ou même village, il y aura toujours la présence d’un marché de Noël à proximité, spécialement conçu pour cette période de l’année, et regorgeant d’odeur alléchantes et de souvenirs. L’Europe possède une grande densité et richesses de ces moments culturels.

Le commencement en Europe

La tradition des marchés de Noël est ancienne. Les premiers auraient eu lieu en Allemagne et Alsace au XIVe siècle. Mais à l’époque le Saint honoré et mis en avant était Saint-Nicolas, le protecteur des enfants. C’est pourquoi on donna à ses marchés la dénomination de « marchés de Saint-Nicolas ». On pense que la première ville ayant organisé un marché de Noël ou « Striezelmarkt » fut celle de Dresde en Allemagne. 

Marché de Noël à Nuremberg au XIXe siècle

Dès le XVIe siècle, le Christ devait être remis au centre de toute tradition. On renomma alors ces marchés « Christkindlmarkt » signifiant « marché de l’enfant Jésus ». C’est notamment à cette période que ces traditions se développèrent à l’Est de la France, avec en 1570 le premier marché de Noël à Strasbourg. 

Dans les années 1990, ces petits marchés gagnèrent du terrain et, avec la diaspora de nombreux alsaciens, les marchés de Noël connurent un véritable essor dans la France entière et le reste de l’Europe, délaissant le côté religieux pour un aspect commercial.

Traditions et gourmandises

De nos jours nous connaissons surtout les marchés de Noël pour leur agréable odeur d’épices et sucre caramélisé flottant dans l’air. Les traditions culinaires sont peut-être celles ayant le mieux résistées au fil des siècles. On peut alors se souvenir que, dès le XIVe, de nombreux petits chalets y étaient installés et proposaient la dégustation de biscuits de Noël, pain d’épices et vin chaud, afin de se réchauffer pendant les périodes les plus glaciales de l’année. 

Vin chaud ©Boulanger Lucie

Les objets artisanaux proposés à la vente étaient surtout destinés aux enfants, qui recevaient leurs cadeaux lors de la fête de Saint-Nicolas. Maintenant, toutes sortes d’objets artisanaux ou non, locaux, ou fabriqués à plus de 1000km à la ronde peuvent être dénichés lors de ces événements annuels. 

Côté gourmandises, on retrouve généralement des plats chauds réconfortants à base de fromage et charcuterie, pour le sucré, des brioches, gâteaux à la cannelle ainsi que des mets à base de chocolat. Si vous souhaitez éponger votre soif et vous réchauffer rien de mieux que de vous tourner vers un vin chaud aux épices à moins que vous préfériez une boisson chocolatée. 

La rédac a voyagé ! 

Marché de Noël de Strasbourg

Partons tout d’abord en France, dans l’un des plus anciens marchés de Noël, à l’Est du pays, Strasbourg. Classée capitale de Noël, la ville alsacienne présente une certaine féerie durant ces périodes hivernales. Plusieurs marchés de Noël sont présents en fonction des quartiers, et toutes les rues y sont décorées à la perfection. 

Strasbourg ©Boulanger Lucie

Pour vous restaurez vous y trouverez les traditionnels bretzels, brioche cuite dans l’eau salée et roulée en forme de nœud parsemé de sel. Mais également les morceaux de kouglof, brioche aux raisins et les délicieux plats géants de spätzle. 

Le sapin de Noël sur la place principale est vraiment énorme, nous faisant sentir minuscule ! De plus, les petits cours d’eau traversants la ville, appelés la petite France, en font, à Noël, une ville d’autant plus charmante.

Marché de Noël de Vienne 

La capitale autrichienne est connue pour être l’un des endroits où la magie de Noël est la plus palpable. Encore ici, plusieurs marchés sont présents aux quatre coin de la ville. Les thèmes y sont différents : gastronomie, artisanat local ainsi que fête foraine, il y en a pour tous les goûts. Bruits des sabots des calèches sur les pavés et guirlandes jaunes lumineuses en font un endroit pittoresque. 

Mangez-y des apple strudel, gâteau aux pommes et épices, mais aussi des délicieuses soupes crémeuses servies dans des miches de pain. 

Et pour les voyageurs aimant collectionner les souvenirs, sachez qu’à chaque quartier son marché de Noël et qu’à chaque marché de Noël son propre mug designé spécialement pour l’événement. Ils sont consignés, vous pouvez donc y déguster votre boisson chaude puis le rendre ou le ramener dans vos bagages !

Marché de Noël de Copenhague 

Alors ici arrêtez tout et ne cherchez plus ! La rédac vous a trouvé le meilleur marché de Noël à nos yeux ! Celui-ci se trouve à Tivoli, le quartier des gares à Copenhague. Même si la capitale danoise regorge de petits marchés dans ses différents quartiers, celui de Tivoli est le plus célèbre et le plus majestueux.

Ce parc d’attraction entièrement redécoré pour la saison des fêtes vous envoie sur les quatre continents. Ici, plusieurs monuments mythiques y sont reconstruits et entièrement illuminés par des guirlandes. Chaque détail compte, même jusqu’aux branchages des arbres. Plusieurs petits chalets proposent de l’artisanat local ou des gourmandises le long de votre parcours.

Si vous êtes de nature téméraire, ne manquez pas à vous essayer à l’une des nombreuses montagnes russes (sur supplément). De nombreuses terrasses chauffées sont également présentes afin de vous restaurer au chaud. D’ailleurs, côté gourmandises, de la street food y est disponible, nous avons craqué de notre côté pour les délicieux sandwichs briochés à la raclette.

Marché de Noël de Budapest

Ce dernier que nous vous présentons ici n’en est pas l’un des moins appréciés ! D’ailleurs , le plus central reste celui situé juste devant la magnifique et imposante cathédrale Saint-Étienne.

Une chaleureuse odeur de fromage et d’épice flotte dans l’air. Ici les prix sont moins élevés et vous pouvez plus facilement succomber aux achats ! 

Ne passez surtout pas à côté des délicieux langos, une spécialité hongroise à base de galette frite recouverte de crème à l’ail et de fromage. Bien régressif vous allez nous dire, mais si réconfortant !

Si vous souhaitez terminer sur une touche sucrée, testez les chimney cake, gâteau à la broche à la cannelle et sucre ou les punto cake, pâtisseries sur plusieurs couches alternatives de confiture de prune, compotée de pommes, pâte de noix et confit de graines de pavot. Et histoire de faire couler tout ça, un magnifique vin chaud, attention les hongrois aiment le sucre ! 


Pour conclure, même si les marchés de Noël ont bien évolué depuis les siècles derniers, ils restent magiques et féeriques pour petits et grands. De plus, vous pouvez y découvrir les traditions gastronomiques ou artisanales d’un pays. Un passe-temps hivernal dont on ne se lasse pas et que l’on attend impatiemment d’année en année.


Cet article vous a plu ? Vous aimez le cerf volant ? Suivez nos réseaux ou faites un don !