le flow lille

À la découverte du flow : 1er centre des cultures urbaines en europe

Chers lecteurs et lectrices, ne vous êtes-vous jamais demandé comment et où naissait la carrière des artistes ? L’équipe vous propose aujourd’hui de découvrir le Flow, 1er centre des cultures urbaines en Europe. C’est ici qu’émergent, se révèlent et s’épanouissent les nouveaux artistes prometteurs de la scène urbaine lilloise.

valoriser l’art urbain sous toutes ses formes

Ouvert en 2014 dans le quartier Moulins à Lille, le Flow est un lieu pluridisciplinaire mis à disposition pour les artistes issus de la culture urbaine, leur permettant de mettre à profit leur talent artistique. Ce projet d’implantation émerge sous l’impulsion de la ville de Lille qui, depuis 2002, fait vœu de porter soutien aux cultures urbaines.

Dressé sur cinq niveaux, chacun dédiés à un domaine d’activité issu de la culture hip hop, le centre du Flow met à disposition plusieurs studios d’enregistrement de musique au sous-sol, une salle de spectacle au rez-de-chaussée, un plateau de danse et une salle de répétition au deuxième étage, ainsi qu’un dernier étage dédié à l’art du graff.

Le Flow / CECU – Centre eurorégional des cultures urbaines, Lille 
photo : CAUE du Nord – s-pass.org

Le bâtiment ne passe pas inaperçu lorsque vous marchez rue Fontenoy. Sa devanture principalement composée de baie-vitrées laisse entrevoir les influences urbaines de l’architecture et de la décoration du Flow. Pour les plus curieux, il est tout à fait possible d’entrer dans le bâtiment qui est ouvert la majeure partie du temps.

Le projet de la métropole lilloise, lors de la création du Flow, était en effet de rendre la culture accessible au plus grand nombre, et particulièrement dans les quartiers populaires de Lille. Ayant conscience de la richesse proposée par la culture urbaine et du nombre d’habitants lillois touchés par l’influence hip-hop, la métropole a souhaité mettre à l’honneur cette culture.

Valoriser l’art urbain auprès des publics

Le Flow ouvre ses portes aux curieux comme aux passionnés qui veulent profiter des salles mises à disposition. Des créneaux spéciaux sont dédiés aux artistes qui souhaitent bénéficier du matériel professionnel dans les studios de danse et d’enregistrement, il suffit de réserver auprès de la structure.

De nombreuses actions culturelles sont mises en place notamment pour les enfants et adolescents des quartiers lillois : créations chorégraphiques, fresques participatives, spectacles à thème, tout est bon pour éveiller et sensibiliser les jeunes à la culture urbaine. Enfin, pour les amateurs de danse Hip Hop, sachez que le Flow propose des trainings de danse Krump et Break en libre accès, sans réservation, permettant ainsi aux danseurs de se rencontrer, d’échanger et d’évoluer ensemble.

Salle de danse du Flow
photo : CAUE du Nord – s-pass.org

Le Flow ne fait pas seulement un travail d’accompagnement, il propose également des concerts, des expositions et des rencontres avec les artistes. La saison 2022-2023 est riche et prometteuse en termes de créativité artistique et continue de se distinguer par une forte identité urbaine. Entre découverte de nouveaux groupes émergents comme Pan African Music, une proposition d’initiation à la danse électro, la soirée Rap avec Mehdi Maïzi et bien d’autres artistes encore, le Flow offre un panel vaste et florissant de soirées culturelles que l’équipe a hâte de découvrir !

Ce qu’il faut retenir de l’action du Flow avec le public, c’est avant tout son rôle de médiation entre consommateurs passionnés d’art urbain et nouveaux talents moteurs de cet art. La structure est devenue une étape incontournable pour les jeunes artistes qui souhaitent se faire leur place sur la scène urbaine lilloise. Ainsi, de par sa popularité auprès des habitants du quartier mais également grâce à son accompagnement humain, le Flow est devenue une structure de référence en termes d’influence dans l’art urbain.

les périodes de résidence artistique

Le Flow, comme beaucoup d’autres centres culturels, propose des périodes de résidences artistiques. Ce soutien est particulièrement important pour le développement des nouveaux talents de l’art urbain. Beaucoup d’artistes optent en effet pour le format de résidence lorsqu’il s’agit de construire ou peaufiner leurs projets artistiques. Ils se consacrent à la création et au développement de leur projet pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois au Flow, sous les conseils des membres de l’équipe dont le rôle est d’aiguiller l’artiste et le préparer au mieux à sa performance.

Salle de concert du Flow
photo : CAUE du Nord – s-pass.org

Le projet de l’association est avant tout d’accompagner les artistes sur divers aspects de leur métier : financements, partenariats, développement de la communication et mise en relation avec des boîtes de productions, galeries ou salles de spectacles. Mais en réalité, l’accompagnement proposé ne se fait pas uniquement sur un plan technique, mais aussi sur un plan humain. Les artistes sont amenés à présenter leur projet lors de répétitions publiques, où ils peuvent être confrontés à un premier public. Bienveillance et professionnalisme sont les maîtres mots du projet d’accompagnement du Flow, qui a pour but premier de voir s’épanouir les artistes en résidence. 

GULIEN, ARTISTE EN Résidence au FLOW

Gulien est un rappeur et beatmaker lillois. En résidence au Flow, il a pu répéter pendant plusieurs semaines son passage au festival Mama le 13 octobre 2022. L’artiste de 28 ans avait sorti un premier projet en 2019 intitulé La Toile, dans lequel il témoigne avec sincérité de son mal-être et son sentiment de décalage avec le monde qui l’entoure.

le flow lille
Gulien. Photo prise par Lamine Jammeh aussi appelé Lemz.O, photographe et vidéaste spécialisé dans les arts urbains

Son passage au Flow lui aura permis également de préparer la sortie de son nouvel EP en novembre 2022. Entre ses nombreuses répétitions publiques sur une vraie scène avec une équipe technique, ses rencontres avec des studios de productions et la gestion de toute la communication autour de son nouvel album, Gulien a pu voir son projet artistique se concrétiser, et cela en grande partie grâce à l’intervention de l’équipe du Flow.

En savoir plus sur Gulien :

Ainsi, que vous soyez un artiste amateur en quête de professionnalisation ou simplement un passionné de la culture urbaine, foncez visiter le Flow ! Le lieu regorge de créativité, d’énergie et d’inspiration pour la nouvelle génération d’artistes urbains. La diversité des projets artistiques présentés permet au lieu de se renouveler sans cesse et d’agrandir le catalogue d’artistes qu’il propose d’accompagner. Vous l’aurez compris, le Flow est une plaque tournante de l’art urbain Lillois, et son influence dans la culture hip-hop ne fait qu’accroître au fil du temps. 

En savoir plus sur le Flow :


Cet article vous a plu ? Vous aimez le cerf volant ? Suivez nos réseaux ou faites un don !